Guide de recyclage

Le verre : coup d'éclat au quotidien

Présentation de l'histoire du verre

Le verre n’est pas une matière nouvelle ; son invention remonterait entre -7000 et -3000 avant Jésus-Christ, en Mésopotamie. D’abord utilisé pour faire des bijoux et des coupelles, il deviendra vite un matériau noble en Egypte et en Syrie, pour fabriquer des vases et des amphores. Avant de se pencher sur comment et pourquoi le recycler, savez-vous de quoi il est fait ? 

Le verre, une matière à recycler à l'infini

Le verre est un matériau formé à partir de sable, de chaux et de calcaire qui sont mélangés et chauffés à des températures élevées pour le rendre malléable et le modeler selon les formes souhaitées. Vous avez peut-être déjà entendu parler des souffleurs de verre, qui sont des artisans réputés dans certaines régions de Provence, comme Biot. 

Malheureusement, le verre a une durée de vie très longue et mettrait environ 3000 à 4000 ans à se décomposer. Cependant, c'est également le seul matériau qui peut être recyclé indéfiniment sans perte de qualité ou de quantité. Il n'y a donc aucune excuse pour ne pas le recycler.

Le recyclage du verre en France

Évolution des moyens de collecte et de tri du verre

La mesure remporte un succès national et le recyclage du verre s’implante dans la vie des français. Depuis, les moyens mis en place pour la logistique, la récupération, le recyclage et la recréation de contenants n’ont cessé de se perfectionner et de s’intensifier. 

Historique de la mise en place du recyclage du verre dans l'Hexagone

Historiquement, le verre est la première matière à avoir été collectée par les collectivités. En France, les premières initiatives apparaissent dès 1974, en réponse au choc pétrolier. L’objectif de cette initiative est de réduire les consommations d’énergie ; en effet, créer du verre est très énergivore du fait par exemple des hautes températures nécessaires pour créer la pâte, appelée le calcin, qui deviendra du verre.

Le processus de recyclage du verre

On retrouve dans la plupart des pays européens des bennes collectives mises à disposition sur la place publique pour y déposer pots, bocaux ou bouteilles. Depuis quelques années, la poubelle blanche est aussi apparue dans nos halls d'entrée, pour nous permettre de recycler le verre juste en bas de chez soi. Rien de plus simple !

Prétraitement et tri du verre

Après la collecte, le verre est d’abord pré-traité dans un centre de tri pour éliminer les autres matières qui y seraient attachées, comme le papier ou le plastique, principalement grâce à de l’air soufflé. Les objets métalliques sont également retirés grâce à des aimants. Puis, le verre est lavé et trié par couleurs.

Transformation du verre 

Le verre est ensuite broyé pour former ce que l’on appelle donc le calcin, qui va être lui-même fondu à des températures avoisinant les 1400°. Le calcin se transforme alors en pâte, comme lors de la première fonte pour pouvoir à nouveau le travailler et créer de nouveaux objets. 

Si le verre est une matière facile à recycler, son processus de recyclage l’est tout autant. En plus, cela permet de préserver beaucoup de ressources naturelles et de réduire la quantité de nos déchets. 

Avantages du recyclage du verre

Impact environnemental du recyclage du verre

En effet, on estime que le recyclage du verre à l’échelle mondiale permet d’éviter le rejet de plus 2 millions de tonnes de déchets ménagers par an. 2 millions ! Cela représente un dixième de la quantité de déchets produits sur l’année 2020.

Économie de ressources naturelles grâce au recyclage du verre

Le recyclage participe aussi à préserver l’eau, le sable et le calcaire, ressources naturelles essentielles à sa confection. Enfin, recycler le verre permet de réduire l’utilisation des énergies ; c’est même la raison initiale pour laquelle ont été mises en place les infrastructures et le réseau nécessaire. Et oui, son processus consommerait jusqu’à deux fois moins d’énergie que la confection en première main.

Un dernier chiffre ? Le taux de recyclage de verre d’emballage en 2020 approchait les 80% en France. On y est presque !

Attention aux objets non recyclables en verre

Enfin, attention aux faux-amis ! On pourrait penser que certains de nos objets peuvent finir dans la benne dédiée au recyclage du verre. Première surprise : les verres que nous utilisons pour boire ne sont pas destinés à être recyclés, tout comme la porcelaine, la faïence et la céramique, en raison de produits chimiques utilisés pour leur fabrication. Ils empêchent le calcin du verre de bien se former lors de la fusion lors de leur recyclage. C’est également le cas pour les ampoules, les vitres et les miroirs qui doivent eux, aller dans des conteneurs prévus à cet effet ou directement en décharge.  

Que ce soit pour des pots, des bouteilles, des flacons, ou des bocaux, recycler ses déchets en verre, c’est un coup d’éclat au quotidien ! 

© Copyright 2022 | ® Marque déposée d'une société du Groupe Melitta
Cofresco Frischhalteprodukte GmbH & Co. KG